pot pincé en argile
Tutoriels

Poterie sans tour : maîtriser le façonnage au pot pincé 2/2

Vous avez décidé de faire de la poterie sans utiliser de tour ? Vous souhaitez véritablement maîtriser la technique du pot pincé et être capable de reproduire des formes qui vous plaisent ou de créer des séries de bols ? Vous voulez gagner en confiance pour construire plus grand et réaliser des formes plus complexes ?  Pour mettre toutes les chances de votre côté, prenez note des 5 difficultés les plus courantes. Nous allons apprendre à les résoudre ensemble.

Vous ne connaissez pas encore cette technique et ses avantages ? Je vous recommande de lire l’article Le façonnage au pot pincé : les bases (partie 1/2) si vous ne l’avez pas encore fait ! 

 

Problème 1 : Je perds le contrôle de la forme 

Vous n’arrivez pas à garder la forme telle que souhaitée et elle a tendance à s’élargir jusqu’à ressembler à une écuelle pour le chat plutôt qu’à un bol ! 😼

Solution : Souvent la position des mains et des doigts est à revoir : 

  • Tenez plus fermement votre pièce dans la paume de votre main. 
  • Travailler les pincements par étapes, en allant progressivement de la base vers le haut. 
  • Ne pincez jamais la lèvre trop tôt, arrangez-vous pour que le haut de la pièce reste aussi fermée que possible
  • Observez le positionnement de vos mains dans un miroir. Cela vous donnera de la distance.

 

Problème 2 : La pièce commence à craquer ou à se fissurer

Cela peut arriver à différentes étapes du processus; si c’est au départ, la pièce sera bien plus facile à rattraper qu’une fois le travail très avancé ou que si elle a commencé à sécher.  

Solutions : 

  • Gardez vos mains froides. Pour cela passez-les à l’eau froide de temps en temps
  • Commencez avec une argile suffisamment humide
  • Gardez l’argile humide pendant que vous pincez en tapotant la lèvre à l’éponge (pas de frottement)
  • Garder un bourrelet plus épais au niveau de la lèvre
  • Si le cas est plus critique, mettez votre pièce dans un plastique humidifié à l’avance.

 

Problème 3  : les bords du bol sont trop irréguliers 

présentation argile pot pincé

Une petite irrégularité peut donner beaucoup de cachet et de vivacité à votre modèle de pot pincé. C’est tout l’intérêt de cette technique de façonnage sans tour. Par contre des craquelures profondes peuvent se briser et la lèvre qui penche d’un seul bord crée un effet bien moins esthétique ! 

Solutions : 

  • Il faut pincer avec de petits mouvements, très réguliers. Il faut tourner continuellement la pièce et ne pas se concentrer sur un côté plus que l’autre. Si vous le faites bien, vous sentirez un véritable état méditatif. 
  • Mettre la lèvre à niveau : Pour cela on place idéalement le bol sur une tournette (ou un plateau à fromage si vous n’en avez pas), on fait tourner et on marque tout le pourtour du bol à un cm de la lèvre environ avec une aiguille. Puis on vient découper de la même façon à l’X-Acto.

 

Problème 4 : la forme est inconstante 

Vous voulez créer des collections, mais vos pots ne créent pas un ensemble cohérent ? Cela a longtemps été une problématique pour moi car j’utilise de la porcelaine (je sais je ne vous conseille pas de commencer avec ! Mais j’aime un peu trop la complexité ! 🤦‍♀️). Toujours est-il que j’ai dépassé mes difficultés avec ces quelques astuces.

Solutions : 

  • Munissez vous d’un modèle de forme découpée dans un carton, cela vous aidera à répéter votre modèle autant de fois que vous le souhaitez . Si votre bol  est symétrique, il suffit d’un seul côté.  Pensez harmonie, l’article sur les bols à thé japonais vous y aidera.
  • Corrigez des défauts en venant couper en v votre lèvre au couteau, rejoignez les deux zones de découpe. Parfois je préfère répéter l’opération à l’endroit opposé pour ne pas recréer un déséquilibre.
  • Pensez à bien définir la taille de votre pied. Ou bien choisissez de faire une base plate et tenez-vous à votre choix.
pot pince pied et lèvre
Crédit photo Émilie Coquil, pot pincé pied et lèvre

Problème 5 : La pièce s’affaisse sous son poids

Vous essayez de construire plus grand mais à chaque fois, la base n’arrive pas  à soutenir le reste et la pièce s’affaisse ? 

Solutions : 

  • Il se peut aussi que vous ayez mal pétri votre argile et qu’elle ne soit pas homogène. C’est votre problème ? Relisez l’article pour apprendre à pétrir sa terre
  • Si la pièce est trop molle, ne pas insister, mais plutôt utiliser un sèche-cheveux pour la raffermir un peu sans s’arrêter trop longtemps au même endroit.
  • Assurez vous que la base n’est pas trop fine ou trop petite, dans le doute vous pouvez aussi ajouter un colombin pour la soutenir le temps qu’elle se renforce.
  • Ensuite vous pouvez prendre votre pièce à l’envers et retravailler la forme à la spatule, avec une main à l’intérieur pour soutenir la paroi.
  • Votre base n’est pas stable ? Attendez que votre terre soit bien solidifiée à consistance “cuir” pour la travailler. Là vous pourrez la taper à la spatule délicatement et la poncer au besoin.

Vous adorez les pots de terre cuite que vos enfants vous ramènent de l’école ? On dirait des petits pots pincées ?  Hé oui cette technique est accessible à tous, vous pouvez pratiquer en famille !

Mais on l’a vu, elle s’avère bien plus élaborée qu’on pourrait le penser. De nombreux artistes réalisent des sculptures et collections magnifiques en pots pincés. Si je ne devais en citer qu’une aujourd’hui ce serait la céramiste Doris Bank, malheureusement décédée il y a peu. Prenez le temps de découvrir la délicatesse de son travail.

 

Doris Bank, céramiste
Doris Bank, céramiste

 À votre tour maintenant de vous laisser aller et de créer de belles collections avec vos modèles de formes !
Et n’hésitez pas à partager vos créations et questionnements sur le Facebook ou en commentaire ci-dessous 👇, je suis là pour vous aider ! 

Partager l'article
  •  
    435
    Partages
  •  
  • 435
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *