Débutants

Le glossaire de la céramique : 53 termes essentiels

Voici une liste (non exhaustive) des termes qui vous permettront de démystifier le monde de la céramique, que vous soyez débutant ou non. Ce sont des définitions volontairement simples et orientées vers ce domaine. Si certaines explications vous semblent trop complexes, n’hésitez pas à me laisser un commentaire ou à m’écrire à ce sujet.

A à D

Argile  : Roche sédimentaire constituée de silice. Matériau plastique qui durcit à la cuisson. Matériau de base de la poterie. Vient du Grec “Keramos”, d’où le terme générique de céramique.

Atmosphère : l’atmosphère à l’intérieur du four durant une cuisson peut-être oxydante ou réductrice.

Si on cuit en réduction il y a un manque d’oxygène (ex. cuisson au gaz). La flamme va puiser dans les poteries ce dont elle a besoin et modifie leurs  compositions, donc leur aspect. Si on cuit en oxydation, la quantité d’oxygène est supérieure à ce qu’il faut pour la combustion (ex. four électrique).

Barbotine  : Pâte liquide destinée au coulage ou pour joindre deux pièces d’argile.

Biscuit : État de la pâte d’argile après la première cuisson à haute température. L’objet est poreux et prêt à recevoir l’émail.

Bone china  : De l’anglais bone = os et china = porcelaine. C’est un mélange de cendre d’os, de kaolin et de feldspath qui donne une porcelaine dure, très blanche et translucide.

Céladon  : Désigne couramment une teinte bleu-vert pâle. “Ts’ ing” en Chinois, qui signifie “couleur de la nature”.

Centre de gravité :  Le centre de gravité  ou point G est synonyme de « point d’équilibre ». Il est le point d’application de la résultante des forces de gravité ou de pesanteur.

Centre d’inertie : Si l’on veut faire tourner l’objet autour d’un axe de direction donnée, alors l’axe pour lequel il faut fournir le moins d’effort est l’axe passant par le centre d’inertie. Si l’axe de rotation ne passe pas par le centre d’inertie, cela génère des vibrations dans le système.

Céramique  : Terme générique désignant l’ensemble des argiles soumis à l’épreuve du feu : terre cuite, faïence, grès, porcelaine, etc…

Chamotte  : Pâte céramique cuite broyée en petits grains ou mélange de type sablonneux utilisé pour donner davantage de tenue à l’argile.

Colombin  : Petit boudin de terre cylindrique.

Cône : dispositif utilisé dans un four pour évaluer la température pendant la cuisson.

Contre-dépouille : Forme non démoulable, prisonnière du moule; un moule à plusieurs parties est nécessaire pour éviter ce problème.

Coulage : Formation d’objets (creux ou pleins) à partir de barbotine coulée dans un moule poreux.

Cru : L’argile crue n’a pas encore séché ni été cuite.

Cuir : L’argile de consistance cuir est encore humide mais ne se déforme plus.

Dégourdi  : Première cuisson à 800-980°C qui a pour but de solidifier la pièce et de la rendre poreuse, ce qui facilite le stockage et l’émaillage. On parle aussi de biscuit.

E à H

Eau magique  : L’eau magique peut être utilisée en remplacement de la barbotine notamment en cas de craquage et de fissure.

Émaillage  : Action de déposer l’émail sur un support céramique (cru ou biscuité) par trempage, par pulvérisation, par arrosage ou bien même au pinceau. Attention, le terme glaçage qu’on entend parfois n’est pas approprié.

Enfournement  : Action de mettre les pièces dans le four.

Engobe : Pâte colorée constituée de pigments et d’argile, utilisée pour modifier la teinte d’une pièce avant cuisson.

Estèque : Outil de bois dont le potier se sert pour finaliser l’apparence d’une pièce crue (lisser, éliminer la barbotine, etc.)

Émail : Matière fondante composée de différents minéraux, rendue très dure par l’action de la chaleur, destinée à recouvrir par la fusion la céramique; lui donne généralement sa couleur finale.

Faïence : poterie ou objet en terre cuite émaillé ou vernissé. La plupart des terres cuites de faïence utilisent une terre argileuse de teinte ocre.

Filet : Bande de couleur ou de métal précieux sur le bord d’une pièce. Très mince on l’appelle cheveu.

Finition : Action de rectifier, d’adoucir la surface et les arêtes des produits façonnés crus.

Fritte : matière vitrifiée issue d’une fusion à haute température de matières premières, qui sert dans la composition des émaux.

Girelle : Plateau tournant qui fait partie du tour de potier.

Glaçure : Enduit posé sur une pièce biscuitée destinée à une nouvelle cuisson à plus haute température. La glaçure va vitrifier durant cette nouvelle cuisson pour donner son aspect final à la pièce. La glaçure est transparente, colorée ou non.

Grès : Produit composé d’argile et de sable. La pâte de grès cuit vers 1280°C et subit une vitrification qui lui donne une grande dureté. C’est le matériau inaltérable le plus ancien dû à l’homme, connu sur Terre.

I à P

Kaolin : Du Chinois “Kaoling” signifiant haute colline. Connu en Chine depuis des siècles ce matériau fut longtemps recherché en Europe. Le premier gisement fut découvert près de Limoges. Il sert dans la composition de la porcelaine.

Lèvre :  rebord de la pièce utilitaire où l’on dépose sa bouche pour boire. Il existe des lèvres de différents styles : lèvre recourbée, lèvre arrondie, lèvre droite, etc.

Majolique : Faïence venue d’Espagne au XVe siècle.

Mandrin : forme creuse que le potier se tourne pour poser les pièces à l’envers afin de les tournasser sans les briser.

Mirette : Outil à manche en bois ayant à chacune de ses extrémités un anneau de métal tranchant ou rond selon les besoins. Il a des fonctions très différentes selon sa forme : évider une sculpture, tournasser une pièce, etc.

Monocuisson  : la monocuisson consiste à cuire simultanément une terre crue et sa glaçure.

Montre : Cône pyrométrique dont l’état de fusion indique le degré de cuisson atteint.

Oxydes : Ce sont les oxydes qui sont à la base des colorants céramiques. Ex: oxyde de cobalt = bleus, oxyde de chrome = verts, oxyde de fer = brun rouge.

Pied : surface d’appui d’une pièce.

Polissage : Action de polir la terre quand elle est à la consistance du cuir pour la rendre plus brillante.

Poncif : Pochoir réalisé en papier calque perforé à l’aiguille pour tracer les décors à peindre à la poudre de charbon

Porcelaine : Céramique à pâte non poreuse, vitrifiée, translucide découverte par les Chinois. Mélange de kaolin, feldspath et quartz  biscuité à 960°C puis avec un émail en grand feu entre 1300 et 1400°C

Poterie : Regroupe les objets utilitaires ou décoratifs fabriqués en terre cuite par tous les peuples primitifs.

Q à R

Réfractaire : Nom désignant les accessoires de cuisson qui résistent aux températures de cuisson.

Retrait : Rétrécissement de la pâte lors des opérations de séchage et cuisson.

Sèvres : Manufacture de porcelaine française fondée à Vincennes en 1738, déplacée à Sèvres en 1756 sur les instances de Mme de Pompadour. Aujourd’hui l’activité de la manufacture nationale de Sèvres repose sur l’édition de services spéciaux pour ambassades et commandes d’état. Elle accueille également en résidence des artistes contemporains du monde entier.

Terre cuite : Matériau céramique obtenu par la cuisson d’argile. Elle est utilisée pour réaliser des  poteries, des  sculptures  et pour la fabrication de matériaux de construction,  briquestuiles  ou  carreaux.

Terre mêlées : Pâtes colorées d’oxydes pétries de façon à révéler des marbrures et des dessins de structure au moment du façonnage.

Tesson : Objet en pâte brute avant décor ou émaillage.

Tournage : Technique de mise en forme d’un objet céramique à partir d’une boule d’argile sur un tour de potier. Cette technique a fait son apparition aux alentours de 4000 ans, révolutionnant la poterie en permettant d’obtenir rapidement des formes beaucoup plus régulières et des pièces beaucoup plus légères. Ce procédé nécessite un apprentissage prolongé.

Tournassage : Étape qui suit le tournage. Consiste à donner la forme finale de l’objet à consistance cuir sur le tour de potier.

Tournassin : Outil muni d’un couteau de forme triangulaire utilisé pour tournasser.

Raku : Technique de cuisson de poteries d’origine japonaise utilisée autrefois lors de la Cérémonie du Thé dont le rituel était étroitement lié à la philosophie Zen.

Partager l'article

Laissez vos commentaires et questions, j'y répondrai avec plaisir !