Pot pincé et glaçure texturé
Débutants,  Tutoriels

Poterie sans tour : bases du façonnage au pot pincé 1/2

Dans le chapitre de la poterie sans tour, nous allons explorer la technique du pot pincé. Vous souhaitez obtenir des bols expressifs sans investir dans un tour ou devoir acheter de nombreux outils ? Vous voulez faire de la céramique à la maison ? Ou encore vous voulez vous familiariser avec l’argile grâce à une technique facile d’accès et qui récompense rapidement vos efforts ?

L’apprentissage du façonnage d’un pot pincé serait alors  idéal pour vous ! En lisant cet article vous serez capables d’apprendre les gestes de base et de réaliser vos premiers pots en argile avec succès !

 

Quels sont les avantages de la technique du pot pincé ?

  • La pratique du pot pincé est ancestrale, elle a été longuement exploitée par de nombreux potiers.
  • Il n’y a pas besoin d’avoir des outils complexes, ni de tour, les mains font le principal.
  • Cette technique permet de réaliser des poteries très variées : de la vaisselle, des bols, des tasses, des vases, ou des pièces sculpturales.
  • Il est possible de la combiner facilement avec d’autres techniques comme le colombin, ou le façonnage à la plaque.
  • Les pots pincés ont tendance à être asymétriques, ils ont d’emblée beaucoup de cachet contrairement aux formes parfaitement lisses qu’on peut obtenir en tournage.
  • C’est une approche de la céramique vraiment relaxante, voir méditative.

La seule contrainte à mon sens est qu’il est difficile (mais pas impossible !) de concevoir de très grandes pièces en argile. Pour cela il vaut mieux utiliser la technique des colombins que vous pourrez découvrir dans mon guide : Débuter la céramique comme un(e) pro.

 

Comment se familiariser avec le pot pincé ?

Conseil 1 : Choisissez une argile robuste

Choisissez une terre qui va “se tenir”. C’est à dire qui va contenir de la chamotte : un grès, ou une argile sans cuisson par exemple font très bien l’affaire. Certaines terres sont plus adaptées au tournage, d’autres au façonnage. J’explique dans mon guide comment choisir une argile bien adaptée à son projet

Conseil 2 : Trouvez une forme qui vous inspire
J’ai remarqué que sans inspiration, on a tendance à changer d’idée en cours de pratique. C’est une mauvaise idée quand on apprend la technique car on va affaiblir nos parois à force de trop les travailler.  Lorsque vous débutez, choisissez donc une forme qui vous inspire. Pourquoi pas un objet de la nature, un fruit par exemple ? Ou un pot que vous avez trouvé sur Instagram ?  

Conseil 3 : Commencez petit

Cette technique est très simple, mais nécessite de la patience pour arriver au résultat souhaité. 

Je conseille de commencer par de petites boules d’argile au départ. Quand on commence à se sentir plus en confiance on peut travailler avec de plus gros morceaux de terre.

Conseil 4 : Observez les gestes de vos mains et comment l’argile réagit

La terre va réagir à l’action de vos mains. Selon la position de vos doigts et la pression que vous mettez entre le pouce et l’index vous aurez un résultat très différent ! Si vous appuyez trop fort, vous allez vite obtenir des parois très fines qui risquent de s’affaisser. De plus, si vous êtes impatient, que vous travaillez trop vite, vous aurez des parois d’épaisseur irrégulière ou un pot très lourd. Les premiers pots servent à vraiment comprendre ces nuances.

Conseil 5 : Restez en contrôle de la forme

Après vous être familiarisé avec ces nouvelles sensations, vous pourrez commencer à vous sentir plus à l’aise. Vous pouvez commencer à mieux contrôler la forme et lui donner un effet personnel en tenant compte de l’humidité de votre argile. Elle ne doit être ni trop humide, ni trop sèche tout au long du processus ! Une petite éponge humide à portée de main vous aidera.

 

façonnage-sans-tour-demo
Façonnage sans tour, démo – crédit : Émilie Coquil

Quels sont les quelques gestes à connaître ? 

  • Prenez de l’argile de consistance souple (mais pas trop!) et faites une boule entre vos mains.
  • Tenez la boule dans une paume pendant tout le processus de modelage.
  • Creusez un trou avec le pouce de l’autre main et arrêtez vous quand vous sentez une légère pression dans la paume.
  • Laissez le pouce à l’intérieur et commencez à pincer avec l’index à l’extérieur de façon circulaire. Vous êtes en train de préparer une base suffisamment épaisse.
  • Montez juste au dessus de votre premier cercle et pincez à nouveau en faisant le tour.  Tourner la pièce de quelques degrés à chaque pincement et continuez ce geste en montant progressivement en spirale.
  • Imaginez les étapes de la forme ainsi :  vous partez d’un I, puis obtenez un U et à la fin un V !
  • Finalement vous pouvez affiner le petit bourrelet au niveau de la lèvre conservé tout le long du processus.

Comment finir son modèle de pot pincé ?

  • Une fois que l’argile est un peu plus sèche, vous pouvez taper la forme avec une grosse cuillère ou une spatule en bois pour modeler la forme finale.
  • Vous pouvez aussi mouiller la lèvre, la remodeler, ou la couper pour enlever les dénivelés.
  • Finalement vous pouvez créer des décors sur la surface durcie en grattant ou creusant la matière, sculpter des motifs et même polir la pièce avec une cuillère
  • Poncez la base en la frottant sur un canevas humide. Une belle base fait toute la différence !

 

Vous sentez-vous prêt à tester la technique maintenant ? Vous avez sûrement déjà beaucoup appris. Nous verrons plus tard comment créer des formes plus complexes. Dès maintenant, allez-y, façonnez spontanément et revenez sur mes conseils si vous rencontrez des difficultés. Cette technique est très facile d’accès, il n’y a pas de raison de se priver de jouer avec la matière !

Partager l'article
  •  
    83
    Partages
  •  
  • 83
  •  

3 Comments

  • Sabine

    Bonjour Emilie 🙂

    Je me suis mise à cette technique qui demande persévérance. Pour le moment, je fais des coupelles davantage que des bols mais je vais m’améliorer. J’ai par contre une question, sauf erreur, je n’ai pas trouvé la méthode dans ton tuto. Comment faire pour avoir une belle base sur mon pot comme sur la photo d’illustration en ouverture de ton tutoriel ? Tu sais cette surface bien plane et non évasé sous le bol ? Merci pour ta réponse, et une seconde fois un grand merci pour ton super blog ! Sabine (de France)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *