plat décor au pinceau emiliecoquil
Créativité,  Les glaçures,  Outils et matériaux

5 belles idées de décor au pinceau pour vos poteries

Il existe une infinité de styles de décors au pinceau qu’il est possible d’observer sur les poteries. De plus, en débutant, c’est assez difficile de comprendre comment le potier obtient tel ou tel résultat et de savoir par où commencer. Je vous propose donc 5 idées de décors au pinceau et un bref aperçu du processus utilisé pour chacune d’entre elles pour vous aider à démarrer vos décors et votre apprentissage de la céramique gorgé d’inspiration.

 

Illustrations à main levée sur assiette

décor au pinceau d'assiettes - Donna Wilson

Le style de l’illustratrice Donna Wilson, très épuré, naïf et coloré est idéal pour exploiter le dessin à main levée sur céramique. Donna travaille avec le grès, elle utilise très probablement des sous-glaçures ensuite émaillées d’une glaçure transparente.

Découvrez son univers ici : donnawilson.com

Comment s’y prendre : Les sous-glaçures se trouvent en différents formats et différentes marques dans le commerce, et s’appliquent sur le biscuit ou sur cru avec une gamme de température très vaste. Certaines sous-glaçures sont plus transparentes que d’autres. Il faut donc bien vérifier les caractéristiques du produit avant de choisir. 

Si vous n’avez jamais dessiné auparavant, je vous invite à dessiner au crayon une ou plusieurs illustrations sur papier jusqu’à trouver un ou des motifs qui vous parlent. Vous pouvez aussi reprendre des motifs simples que vous trouverez sur Pinterest. Si vous n’arrivez pas à les dessiner sur papier, ils seront trop complexes sur l’argile, choisissez alors un motif plus simple. Une fois que vous êtes à l’aise, passez à l’argile.  

Ne cherchez pas un trait parfait, cela viendra avec le temps. Dans cet exemple, pour les barbes et les cheveux, il sera important de passer 3 couches de sous-glaçure pour obtenir un fini bien opaque. Tandis que pour le nez, les yeux on prendra un pinceau bien souple et fin. Pensez à laisser sécher entre chaque couche la couleur. Vous pouvez également faire des mélanges de couleurs.

 

Décor au pinceau sur le tour

décor au pinceau sur porcelaine au tourcrédit photo : Émilie Coquil

Voici une petite pièce que j’ai réalisée lorsque je m’amusais à créer des séries de décors au pinceau directement sur le tour. La technique peut aussi se pratiquer avec une tournette.

Comment s’y prendre

Peindre directement au tour nécessite un peu d’attention, mais cela devient vite méditatif. Il s’agit de poser délicatement le pinceau sur la surface après avoir lancé le tour à vitesse constante. Ni trop vite, ni trop lentement pour obtenir un tracé précis

Toute la difficulté de la technique réside dans le fait de bien tenir son pinceau de façon rigide pour ne pas créer un trait irrégulier ou des vagues (sauf si c’est ce que vous recherchez!). Pour cela, tenir votre poignet avec votre seconde main vous aidera beaucoup. Vous pouvez également poser votre coude contre votre flanc ou votre cuisse comme au tournage. 

Il faut également s’assurer que l’objet est bien centré sur le tour, vous pouvez vous aider des marques circulaires sur la girelle. De cette façon, la couleur se dépose de manière régulière sur la poterie. Si vous réalisez cet exercice sur une tournette, elle doit être suffisamment lourde pour faire un tour complet sans s’arrêter. Une girelle en fonte fera l’affaire.

On utilise également cette technique pour réaliser des filets d’or dans certaines manufactures. Mais cela demande des années de pratique ! 

 

Décor au pinceau pour un effet lavis 

décor au pinceau lavis
crédit photo : Émilie Coquil

Voici un petit bol que j’ai réalisé il y a quelque temps avec une technique proche de l’aquarelle et du lavis.

Comment s’y prendre : J’ai choisi une porcelaine afin de bien faire ressortir des couleurs lumineuses et des teintes subtiles. J’ai simplement peint à main levée avec une sous-glaçure bien diluée à l’eau. J’ai utilisé la couleur comme je l’aurais utilisée sur un papier aquarelle (qui était une de mes activités préférées petite fille). 

Les pinceaux sont fabriqués à partir d’une grande variété de poils d’animaux ou de matières synthétiques. Pour cette pratique, on peut par exemple opter pour des poils de chèvre ou de porc car ils permettent de bien retenir l’émail. Les poils de porc sont normalement plus longs et plus rigides que les poils de chèvre. 

Pensez également à utiliser différentes formes de pinceaux pour créer différentes sortes de motifs. 

 

Effets bruts du Hakeme avec les pinceaux japonais

J’ai beaucoup apprécié la technique hakeme que j’ai découvert sur la chaine de Simon Leach.

Le hakeme, est une technique originaire de Corée et pratiquée depuis des siècles au Japon. On applique une barbotine blanche sur la surface d’un pot avec une brosse faite de paille sèche. Comme la paille est très dure,  les traces de la brosse sont bien visibles dans l’engobe et laissent apparaître la couleur de la terre d’origine. On met ainsi l’emphase sur le geste du potier. Le résultat est très organique et spontané.

Voici une démonstration de la technique par Bernard Leach.  Attention, ici c’est l’assurance du geste qui compte avant tout ! Il faut savoir accepter l’imperfection.

 

Décor au pinceau sur l’argile avec des pochoirs

décor au pochoir sur argile

Crédit Annette Rand – Instagram : parsnippottery

Si vous n’êtes vraiment pas à l’aise de faire des motifs au pinceau directement sur vos pièces, vous pouvez également utiliser des pochoirs. Je suis tombée par hasard sur l’Instagram d’Annette Rand, Rugby en Angleterre qui fait diverses expérimentations avec des pochoirs et j’ai eu très envie de vous partager ses résultats qui donnent un effet très pro avec des glaçures shino ! 

Comment s’y prendre : On peut utiliser un papier épais, ou bien même du carton pour faire des pochoirs. Du papier vinyle est intéressant également pour plus de précision. Pour encore plus de simplicité, il existe des pochoirs tout faits dans le commerce, mais votre motif ne sera pas original. Testez et prenez le support de découpe qui fonctionne le mieux pour vous et votre argile. Placez votre motif sur la surface de l’argile à l’endroit voulu.

Chargez bien votre pinceau avec votre couleur. Vous pouvez utiliser des engobes ou des sous-glaçures si vous craignez que vos glaçures coulent à la cuisson. Prenez un pinceau souple, qui retient bien la couleur pour plus de facilité. Peignez de l’extérieur vers l’intérieur du motif en prenant soin de ne pas en mettre trop à la limite du papier et laissez bien sécher avant de décoller.

Vous pouvez réutiliser le papier plusieurs fois si il est souple, trop d’usage et votre motif va commencer à baver. Certains pochoirs du commerce sont dans une matière de type plastique souple et pourront se réutiliser à l’infini. 

J’espère que toutes ces idées vous permettront de créer de beaux décors sur vos céramiques sans pour autant être bloqué par la complexité technique. Alors quelle technique correspondrait bien à votre personnalité ?

 

Partager l'article
  •  
    19
    Partages
  •  
  • 19
  •  

13 Comments

  • Martine BAUDOUX

    Bonjour Emilie,

    Super article comme toujours !
    J’adore l’effet lavis, et j’aimerais obtenir un effet aquarelle mais comment procéder exactement ? Si je comprends bien, il faut appliquer l’engobe bien dilué sur la pièce mais si je cuis à haute température, la couleur ne va t’elle pas disparaître ? Je suppose aussi qu’il faut appliquer la couleur après une 1ère cuisson biscuit ?
    Merci pour tous ces articles super intéressants et très compréhensibles !!

    Martine

  • Devalmon

    Bonjour,
    Je débute dans la sculpture enterre, je ne sais jamais comment terminer et embellir mes sculptures. J’ai tout à apprendre j’aimerais vous rejoindre car vous faites de belles choses et vous êtes de bons conseils.
    Bien cordialement
    Nathalie

    • Émilie C.

      Bonjour Nathalie. Je termine mes sculptures à la glaçure ou j’utilise des lavis d’oxyde, mais j’ai encore beaucoup à apprendre sur la question car je sais qu’il y a d’autres finitions très intéressantes ! Je vous conseille aussi de regarder ce que fait Cathy, les mains dans la terre. Elle est bonne avec les finitions de sculpture 🙂

  • Tempier Isabelle

    Je suis enchantée de m’être inscrite sur votre blog .c’est vraiment passionnant et ce dernier article est très complet. J’ai lu que l’on pouvait faire des lavis avec des colorants céramique ou des oxydes mélangés à l’eau sur la terre crue qu’en pensez vous . Merci pour tous ces partages

  • rorozepoulpifik

    Encore un chouette article, merci beaucoup 😀
    Pour la technique de l’effet l’avis, qu’est ce que tu appelles une sous glaçure ?
    Merci pour ta réponse,

    Aurélia

    • Émilie C.

      Bonjour Aurélia,
      Les marques et les noms diffèrent en Europe et en Amérique du Nord. Je fais références à des colorants présentés sous forme liquide et près à l’emploi pour l’utilisation directement sur le biscuit (appelés peinture sous émail et parfois rangé dans couleurs à peindre, émaux liquide…). On peut appliquer une glaçure transparente par dessus. Le mieux est toujours de lire les recommandations du fabricant pour s’assurer que c’est le bon produit.

      • Mag

        Merci Émilie 0pour ce nouvel article!
        J’ai adoré le décor façon aquarelle. Il faut dire que ta tasse est de toute beauté et me donne très envie d’essayer.
        J’ai une question quelle est la différence entre un engobe et une sous glaçure??
        Ensuite sur ta tasse on dirait que le blanc en haut est de l’émail mat mais à certains endroits le blanc fait comme des grumeaux et ressemble plus à un engobe, mais il est plus blanc que la porcelaine ce qui m’étonne…
        Un peu long mon commentaire pardon😅

    • Montsarrat

      Bonjour que veut dire peindre avec une sous glaçure ? Mélangée avec une engobe ou colorant?
      Je croyais que c’était réservée pour l’emaillage?
      Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *