poterie bâteau
Rencontres d'artistes céramistes

Amandine Daviet : une céramiste à la mer

Avec l’été, j’ai eu envie de vous faire découvrir l’univers rafraichissant et relaxant d’Amandine Daviet. Amandine est une céramiste française originaire de Vendée qui développe depuis plusieurs années des créations pleines de légèreté. Elle marie merveilleusement bien les objets utilitaires avec un univers illustratif faussement naïf, emprunt de douceur et de poésie. Allez, on plonge avec plaisir dans le monde d’Amandine !

 

Amandine Daviet Céramiste vendéènne

Qu’est-ce qui t’a amené à la céramique ?

Toute petite j’aimais déjà modeler des personnages en pâte à sel, en pâte à modeler et en Mako moulage. J’ai suivi une formation en art plastique et art graphique à Nantes à l’atelier Guist’hau Rollin et en parallèle je prenais des cours de céramique en loisirs. J’ai eu l’opportunité d’acheter un four donc je faisais de plus de en plus de pièces dans mon petit appartement.

Puis j’ai eu envie de changer d’air et de partir au Canada, j’en ai profité pour faire un DEC en céramique au centre de céramique Bonsecours. Par la suite, j’ai participé à différents évènements comme le 1001 Pots à Val David, le Souk@sat à Montréal.

Peux-tu nous parler de ton univers artistique ?

Baigneurs à la mer en porcleaine - Amandine Daviet céramiste
crédit : Amandine Daviet – Les baigneurs

Mon travail de création prend forme au tournage et dans le modelage et l’illustration de personnages dans lesquels se fixent un mouvement, une expression, un instant de vie. Je m’inspire des gens qui m’entourent, de mon enfance et même des éléments traditionnels de la culture bretonne. Les coiffures de mes personnages féminins rappellent par exemple les coiffes bretonnes.

Originaire d’Angles, j’ai grandi près du littoral et mon intérêt artistique pour la thématique de l’eau est récurrent dans mes créations. Le baigneur, le pêcheur, sont sûrement influencés par mes racines vendéennes.

 

Comment crées-tu tes illustrations sur argile ?

pots en porcelaine - Amandine Daviet
Crédit : Amandine Daviet – Pots en porcelaine

Lorsque j’utilise une terre de couleur clair, je dessine les contours de mes personnages au pinceau avec une sous-glaçure (ou sous-émail) noire puis je remplis avec des couleurs sous-glaçure, ensuite je trempe dans une glaçure transparente .

Ta collection actuelle est en faïence rouge ?

Pot de faience - nouvelle collection Amandine Daviet
crédit : Amandine Daviet – poteries tournées en faïence

Oui, j’ai eu envie de renouveau dans ma pratique, alors je me suis lancé le défi de travailler une terre rouge. Je façonne ou tourne ma pièce puis j’applique un engobe blanc sur consistance cuir, je fais un sgraffito pour dessiner les contours et je colorise toujours avec les sous-glaçures.

 

Quels sont selon toi les avantages de travailler la faïence plutôt que la porcelaine ?

Vase plante en faïence - Amandine Daviet, céramistecrédit : Amandine Daviet

Ce que j’aime dans la faïence c’est le contraste qu’il peut y avoir entre la couleur de la terre et les couleurs sous glaçure. En effet la faïence apporte un côté plus « chaud » à la pièce et celle-ci se déforme moins à la cuisson car elle cuit à plus basse température. En revanche, elle est plus fragile.

 

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui débute la céramique ?

De faire selon ses envies et son rythme, tout simplement ! Comme j’aime avoir plusieurs activités, j’ai continué à travailler à côté. Mais j’ai la chance d’avoir toujours fait des boulots créatifs en parallèle de la céramique. Comme travailler pour une créatrice de bijoux à Montréal. Ce rythme me convient.

 

Où peut-on trouver ton travail ?

Au Canada, à la boutique L’empreinte Coopérative et en France à la Boutique Effet mer à la Tranche sur mer jusqu’à la mi-septembre.

Facebook.com/boutikeffetmer

 

Quelles sont tes futures envies, futurs projets en céramique ?

J’ai découvert la céramique en autodidacte à travers le modelage avant même de faire une formation en céramique. Et aujourd’hui j’aimerais retrouver le plaisir du modelage, et prendre le temps de faire des pièces uniques plus sculpturales et de plus grands volumes.

J’aimerais aussi finir d’aménager mon nouvel atelier, j’ai une vitrine que j’aimerais retaper pour mettre en valeur des pièces, et plus tard peut-être installer un atelier-boutique !

Retrouvez les dernières créations d’Amandine Daviet sur son site web : www.amandinedaviet.com

Facebook : amandinedavietceramique

Si vous aimez le travail d’Amandine, n’hésitez pas à commenter plus bas ! ❤️

Partager l'article
  •  
    1
    Partage
  •  
  • 1
  •  

8 Comments

  • Groshens pascale

    Bonjour merci pour cette découverte. Belle artiste ! Quelle est la différence entre les couleurs sous glaçure et les engobes? Je connaissais soit engobes soit emails mais je n’ai jamais entendu parler de couleur sous glaçure .. merci !

    • Émilie C.

      Bonjour Pascale, il s’agit de sous-emails, sous glaçure étant le terme davantage utilisé en Amérique du Nord.
      Je fais référence à des colorants présentés sous forme liquide et près à l’emploi pour l’utilisation directement sur le biscuit. On peut appliquer une glaçure transparente par dessus mais ce n’est pas toujours nécessaire. Le mieux est toujours de lire les recommandations du fabricant pour la meilleure utilisation possible.

  • Laporte

    Super, merci pour ce partage. Ça me donne de plus en plus envie de commencer, faire une formation. Je trouve ça tellement beau et les illustrations me font m’évader à chaque fois, j’adore ! 👏🏼👏🏼👏🏼💚

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *