tuiles tests de glaçure
Culture céramique,  Les glaçures,  techniques,  Tutoriels

Tuiles tests de glaçure : comment les préparer ?

Avez-vous déjà vu ces jolis petits morceaux d’argile recouverts de couleurs dans vos livres de céramique, sur Internet ou sur les murs des ateliers ? Il s’agit de carreaux de tests de glaçure, appelés dans le jargon ‘tuiles tests’ de glaçure. Ils accompagnent parfois une recette de glaçure et décorent les murs des ateliers de céramique.
Vous aimeriez comprendre à quoi ils servent ? Vous souhaitez en réaliser vous-même car vous avez des engobes, des glaçures, des sous-émaux (ou sous-glaçures) dans votre atelier qui n’ont jamais servi ? Pour toutes ces raisons et bien d’autres nous allons voir comment les préparer simplement.

Réaliser des tuiles tests en argile : à quoi ça sert ?

Faire des tuiles de test ou des carreaux de test peut servir de nombreux objectifs. Voici les utilisations les plus courantes :

Pour avoir une référence visuelle de vos glaçures que vous pouvez accrocher à vos pots. Ça vous permet de vous souvenir de ce qu’il y a dedans. Dans ce cas, faites un petit trou dans votre tuile de test. Passez une ficelle et accrochez-la à votre bac de glaçure.

Pour créer des gammes de couleurs : Vous cherchez une nouvelle teinte à partir de votre glaçure préférée ? Vous allez pouvoir faire varier la quantité de colorant dans la glaçure et obtenir des résultats très différents.

Vous découvrez une nouvelle recette de glaçure sur Internet ou dans un livre, et vous voulez la tester dans votre atelier, avec votre argile. C’est alors indispensable de faire un test de glaçure. Si vous préparez une grosse quantité de glaçure sans l’avoir testée auparavant vous risquez d’abîmer toutes vos créations !

Pour voir spécifiquement comment une glaçure réagit avec différentes terres, mais aussi avec votre four en particulier. Le résultat vous plaît ? L’argile est compatible avec la glaçure ? Ou bien vous vous retrouvez avec des défauts de glaçure ?

Pour tester des argiles colorées ou des terres dans lesquelles vous ajoutez des textures. En ce cas, vous pouvez ajouter une glaçure transparente sur au moins une partie de la tuile.

Et pour les céramistes plus avancés, pour modifier un ou plusieurs ingrédients d’une recette de glaçure, et par conséquent, ses caractéristiques.

Comment faire des tuiles de tests pour ses glaçures ?

Il y a plusieurs façons de s’y prendre. Et l’une n’est pas forcément meilleure que l’autre.
L’important est que cela représente bien votre travail. Ne faites pas des tuiles fines et lisses si vos créations sont épaisses, texturées et façonnées avec des gros colombins par exemple.

Prenez l’argile que vous utilisez à l’atelier et préparez vos tuiles comme indiqué ci-dessous. Ensuite vous profitez d’une cuisson pour les glisser entre vos poteries et vous pourrez démarrer vos tests.

4 techniques de préparation des carreaux de test de glaçure

tuiles de tests de glaçurecrédit photo : Émilie Coquil

Technique 1 : Façonner ses tuiles tests de glaçure

Cette technique est très simple et rapide pour des petites quantités de tests.
Faites une plaque au rouleau et texturez-la. Découpez des carreaux avec un couteau de potier (ou de cuisine)

Si vous les voulez autoportants, repliez ensuite la base du carreau pour faire un pied si vous le souhaitez.

L’intérêt ? Vous pouvez faire des petits trous et accrocher vos glaçures au mur pour avoir une vision globale en permanence de vos options. Vous pouvez les nouer à vos bacs de glaçure sans que ça prenne trop de place

Technique 2 : Tourner une pièce sur le tour et la découper en morceaux

faire tuiles testsExtrait Vidéo : John Britt
L’intérêt ? Si on tourne ses pièces, cette méthode va de soi. Et surtout elle permet que la glaçure coule d’une façon similaire à celle des pièces qu’on réalise habituellement.

Technique 3 : Faire des carreaux avec une extrudeuse

Il faut avoir cette machine qui coûte cher et qui prend de la place.
L’intérêt ? C’est un gain de temps très important quand on fait de nombreux tests.

Technique 4 : faire des pots pincés tests

pots pincéscrédit photo : Émilie Coquil

Pour savoir comment faire des pots pincés, lisez l’article du blog bases du façonnage au pot pincé.

L’intérêt ? Cette technique va vous apporter davantage d’information qu’un simple carreau. En effet, la glaçure coule plus ou moins vite selon la forme du pot et va napper les aspérités de l’argile. Elle va s’accumuler davantage au fond du pot. Avec des glaçures à effet vous pourriez avoir un vrai contraste entre l’extérieur et l’intérieur qui ne sera pas si évident sur une tuile.

L’autre avantage d’un pot pincé est que vous pouvez facilement juxtaposer ou superposer différentes glaçures ou teintes qui vous intéressent pour découvrir de nouvelles nuances.

Comment appliquer la glaçure sur ses tuiles ?

Une façon simple consiste à appliquer la glaçure en une, deux, puis 3 couches au pinceau en laissant un peu sécher entre chaque couche.

Ou bien on fait 2 à 3 trempages en ne recouvrant qu’une partie du trempage précédent. L’intérêt est de voir comment la glaçure réagit en couche fine, moyenne ou épaisse.

tuile porcelaine
crédit photo : Émilie Coquil

Mat versus brillant

Si vous testez des couleurs, de la même façon, n’appliquez l’émail transparent que sur une partie de la tuile, vous verrez ainsi la différence entre les résultats, mat versus brillant, cela changera parfois même la teinte de votre couleur. (voir ci-dessus)

La grandeur

Il faut que vos tests soient suffisamment grands. Vous ne voulez pas user trop d’argile, mais vous voulez que vos tests soient faciles à interpréter d’un coup d’œil.

Personnalisez vos tests

Si vous avez une technique spécifique, par exemple l’application d’or, des glaçures à effet,  une texture particulière, des épaisseurs très fine ou que vous utilisez des images comme c’est mon cas, allez-y, faites des tests qui ressemblent à votre pratique ! Ce sera bien plus parlant pour vous.

Exemple de test basique

Par exemple si vous voulez tester un colorant dans votre glaçure de base pour déterminer l’intensité qui sera la plus adaptée voici comment procéder. Prenez  300 à 400 grammes de votre glaçure. Vous pouvez en prendre plus ou moins. Mais si vous avez peu de glaçure, chaque trempage de tuile va trop influencer les proportions colorant / glaçure et perturber vos résultats !

Prenez 1% de colorant pour 400g de glaçure soit 4g: Ajoutez ces 4g à votre glaçure, trempez votre carreau 1, 2, 3 fois comme expliqué plus haut. Ajoutez la même quantité de colorant et trempez la tuile suivante.

Ainsi de suite jusqu’à avoir une gamme de teinte qui vous plaît. Si jamais la variation est trop importante entre 2 teintes. Refaites votre glaçure et ajoutez 0.5% à chaque fois. Tout simplement !

Documenter ses résultats

carreaux test glacure accrochésIci encore les méthodes diffèrent selon les céramistes. Avoir un petit cahier de notes est bien utile, mais c’est encore mieux de noter toutes les informations directement sur la tuile si vous avez la place, car si vous perdez vos références, vous aurez des sueurs froides !

Que faut-il noter ?

Selon ce qui vous intéresse, notez :

  • Le nom ou le type de l’argile
  • Le nom de la glaçure
  • Sa composition
  • Le type d’application
  • La température de cuisson
  • votre nom si vous partagez vos tests
    etc.

Certains céramistes utilisent des systèmes de code, très simples qu’ils n’oublieront pas. Ils retrouvent ainsi avec le numéro toutes les informations. Mon colocataire d’atelier note par exemple le numéro commercial de la glaçure. Il ne risque pas de perdre la référence puisque c’est celle de la marque du fabricant !

Comment noter ses résultats de tuiles tests ?

À l’arrière de la tuile vous pouvez écrire au pinceau avec des sous-glaçures sous-émaux), utiliser un crayon à sous-glaçure ou même graver avec une aiguille de potier vos résultats.

Faire des tests est une activité très sympathique, mais qui peut parfois vous prendre beaucoup de temps, surtout si vous voulez être méthodique. Mais par la suite ces tuiles de tests vous seront utiles parfois des années plus tard, alors conservez-les précieusement ! Maintenant à vos carreaux !

Partager l'article
  •  
    13
    Partages
  •  
  • 13
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *