Débutants,  techniques

Comment faire de la poterie enceinte ?

Vous venez d’apprendre que vous êtes enceinte ? Félicitations ! Pourtant vous vous demandez quelles précautions prendre pour ne pas mettre en danger votre futur bébé ou bien même si c’est possible ! En effet qu’en est-il du contact avec l’argile ? les glaçures ? et les cuissons ? Et mes gestes peuvent-ils me fatiguer et m’empêcher de réaliser mes pièces ?
De nombreuses questions se bousculent et vous prenez conscience que vous ne pourrez pas continuer à faire de la poterie enceinte sans un minimum de précautions ! Pas de panique, je vous partage mon expérience et celle de mon entourage pour vous aider à trouver un bon équilibre.

Faire de la poterie enceinte, c’est possible ?

ceramiste enceinte Oui faire de la poterie enceinte, c’est tout à fait possible. Il faut dire qu’en l’espace de 2 ans, j’ai vu au moins 3 de mes amies vivre leur grossesse et pratiquer la céramique avant que ce soit mon tour. 😊

Sachez toutefois que les risques ne sont pas les mêmes au premier, 2e et 3e trimestre. Au premier trimestre votre bébé sera plus vulnérable aux contaminations, notamment chimiques.

Il y a aussi votre propre réalité, qui sera différente selon les périodes de votre grossesse, mais aussi en fonction de chaque grossesse. Une grossesse est une expérience unique. Par conséquent, si l’une de vos connaissances vous dit qu’elle a vomi continuellement pendant des mois, il se pourrait que ce ne soit pas du tout votre cas !

Alors vous comprendrez que les journées à l’atelier ne seront pas les mêmes !

User de modération

Toutefois, c’est durant le premier et le 3e trimestre que vous risquez d’être le moins en forme pour travailler en raison du manque d’énergie. Au premier trimestre tout se met en place, et cela demande beaucoup d’adaptation à votre corps. En fin de grossesse le bébé prend beaucoup de place, et vos mouvements seront beaucoup moins aisés.

Tout cela pourrait vous fatiguer alors n’hésitez pas à modérer votre pratique ou même à prévoir un break si cela vous est possible durant ces périodes.

Prendre conseil

La première chose à faire quand on apprend qu’on est enceinte est de demander l’avis de son médecin. S’il ne voit pas d’inconvénient particulier tant mieux. Mais tenez-le informé tout au long de la grossesse, c’est bien important. En effet, les choses peuvent beaucoup évoluer même si la plupart des grossesses se passent sans encombre.

Je vais vous donner également quelques recommandations mais surtout n’hésitez pas à compléter ces informations en vous renseignant autour de vous le plus possible. Une future maman informée en vaut 2 !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Apprendre l'art de la céramique : 5 moyens de débuter

Le contact avec l’argile

poterie enceinte toucher terre

Vous vous demandez peut-être s’il est dangereux de toucher l’argile enceinte ? On vous a alerté concernant la transmission de la toxoplasmose qui peut s’attraper au contact de la terre, et l’argile c’est de la terre. Vous vous demandez alors s’il y a un risque ?

Il faut savoir que l’argile fraîche contient de nombreux microorganismes : 1 gramme de terre peut contenir jusqu’à 25 milliards de micro-organismes. Les micro-organismes sont présents dans l’ensemble de notre environnement : dans l’air, dans l’eau, sur les surfaces, sur les individus de toutes sortes. Ils sont invisibles et passent relativement inaperçus mais dans la majorité des situations ils ne causent pas d’infection.

Et la femme enceinte, même si elle a un système immunitaire moins performant, n’a pas plus de risque qu’un autre d’attraper une infection. Toutefois, si elle en attrape une cela peut être plus embêtant.

Je recommande donc tout simplement de mettre des gants, surtout si vous avez une coupure, une petite blessure aux mains.

Il faut aussi noter que certaines argiles peuvent contenir beaucoup d’oxydes ou des pigments de couleurs, c’est donc bien de connaître les spécificités de son argile.

 

Le contact avec les produits chimiques

émaillage enceinte

Pour être néfaste pour l’enfant à naître, il faut que le contact avec le produit chimique soit nocif, se rende en quantité suffisante jusqu’au fœtus et pour une durée notable. C’est un élément à bien comprendre, un produit chimique ne vous met pas automatiquement en danger. Il faut étudier la situation de près. J’en parle plus en détails dans l’article : Mes poteries ont-elles un email toxique.

Le problème c’est que l’on travaille dans un domaine artisanal, il y a peu d’études avec des cas généralisables comme dans le milieu industriel. De plus, chaque potier ou céramiste travaille à sa façon avec ses recettes et dans un environnement qui lui est spécifique.

Donc la première chose à faire est d’appliquer les principes de précaution et de sécurité qui sont les mêmes que l’on soit enceinte ou non.

 

Les précautions générales à l’atelier

masque céramiste

Avoir une bonne ventilation

On installe une ventilation sur son four, et on ne reste pas dans les parages durant la cuisson car il peut toujours y avoir de légères fuites de gaz.

Mettre un masque à poussière performant

On porte un masque quand on s’expose à des poussières. Cela arrive si on ponce ses pièces, qu’on jette des grosses plaques sur un canevas, qu’on nettoie l’atelier. C’est encore plus important quand on prépare ou pulvérise des glaçures, des oxydes ou tout autre produit de ce type.

Mettre un masque dédié aux solvants volatils

En effet appliquer de l’or avant cuisson, coller des pièces ensemble à la colle forte, par exemple sont néfastes à la femme enceinte comme au bébé.

Bien nettoyer l’atelier

On s’assure de limiter le plus possible la poussière dans l’atelier en passant la serpillère après chaque pratique et l’éponge sur les surfaces de travail.

 

Les précautions liées à la grossesse

 

Mettre de côté certains produits ou certaines pratiques

Si vous êtes dans un atelier collectif, vous pouvez exiger certaines heures dédiées aux cuissons, la nuit par exemple. Vous pouvez aussi décider de vous concentrer sur la vente de vos produits, votre marketing pendant un temps pour faire moins de production.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  9 livres de poterie : mes recommandations 

Si vous donnez des cours de poterie à des groupes d’enfants pour divers organismes, vous pourriez demander un congé. En effet, il y a également un risque de transmission de maladies type rougeole, rubéole, grippe.

Enfin évitez de porter des poids de plus de 10kg, de façon régulière. Demandez plutôt un peu d’aide si vous avez un sac de terre à déplacer. Également faites-vous assister pour charger les pièces dans le four, surtout dans le fond du four !!

C’est à vous de trouver votre rythme, mais si vous êtes tout le temps stressée par les risques que vous prenez, ou que vous négligez votre fatigue, cela aura un impact sur votre bébé. Vous avez le droit de vous éviter cela à tous les deux!

 

Adopter une bonne position de travail

Les maux de dos sont très courant durant la grossesse. Faire de la poterie enceinte nécessite d’adopter une bonne position de travail, sinon vous risquez de les amplifier.

Pour le pétrissage, évitez de prendre de trop grosses mottes d’argile, et alternez avec des activités plus tranquilles. À votre table de travail, essayez autant que possible de vous asseoir le dos droit, les jambes décroisées, pour laisser la place au ventre, et à 90 degrés. Étirez-vous régulièrement !

Pour le tournage, vous pourrez adapter la hauteur de votre girelle ou de votre siège pour laisser plus de place à votre ventre. Placez un petit miroir en face de vous pour voir vos pièces d’un autre angle sans vous pencher continuellement.

 

Porter des bas de contention

Les bas de contention ne sont pas toujours esthétiques, mais ils sont super efficaces ! Les changements hormonaux, la rétention d’eau notamment vous rendent plus sensibles si vous portez des poids lourds, ou restez longtemps assise ou debout.

Les bas vont vous soulager ou même éviter des douleurs, des gonflements et des varices. C’est l’arme secrète de la femme enceinte 😊

 

Faire plus de pauses

Faire des pauses c’est aussi sortir de l’atelier, s’aérer, manger dans un espace sain des petites collations, et boire de l’eau. C’est très important de mettre cela dans votre routine de façon plus fréquente durant toute votre grossesse !

 

Si vous avez déjà fait de la production de poterie enceinte et que vous avez des suggestions qui pourraient compléter cet article, n’hésitez pas à commenter plus bas ! 👇

 

Partager l'article
  •  
    1
    Partage
  •  
  • 1
  •  

2 Comments

Laissez vos commentaires et questions, j'y répondrai avec plaisir !