Justin Rothshank fleur décalcomanie
Créativité,  techniques

Décalcomanies sur céramique : solutions créatives

Connaissez-vous cette citation de Thomas Alva Edison : Le génie est fait de 1% d’inspiration et de 99% de transpiration ? Eh bien avec le transfert sur céramique ce serait plutôt l’inverse. L’utilisation des décalcomanies est relativement simple et efficace. Elle permet aux débutants d’être rapidement créatifs…et inspirés !

Les artistes se sont d’ailleurs rapidement emparés de la technique (autrefois coûteuse et réservée au monde de l’industrie) pour des résultats de plus en plus imaginatifs. On fait un tour complet de la question ici :

  • Quelle technique de transfert d’image choisir ?
  • Comment obtenir de beaux résultats en débutant ?
  • Comment appliquer les décalcomanies sur la céramique ?
  • Comment utiliser les décalques dans ses créations ?
  • Où se fournir en décalcomanies ?

 

Quelle technique de transfert d’image choisir ?

Les décalcomanies du commerce

Les décalcomanies vitrifiables peuvent être achetées dans le commerce toutes prêtes. Elles se vendent en feuilles et sont assez onéreuses. Elles cuisent généralement autour de 700-800 degrés en 3e cuisson.

Les avantages : Si elles sont de bonne qualité, vous n’aurez pas de surprise quant à la façon de les utiliser et de les cuire. Vous n’avez pas d’autre matériel à acheter. Il existe un choix incroyable de motifs et de couleurs et elles s’appliquent sur des pièces utilitaires qui, une fois cuite, passent au lave-vaisselle. De plus, certaines compagnies propose d’imprimer vos décalcomanies sur mesure, c’est à dire avec vos propres images.

Les décalcomanies personnalisés

Vous pouvez également réaliser vos décalcomanies vous-même en vous procurant du papier spécial pour décalcomanie, une céramique émaillée (que vous aurez bien sûr conçue vous-même 😛) et une imprimante laser. Elles cuisent généralement plus chaud que les précédentes (autour de 1070 degrés) car la glaçure doit fondre à la cuisson pour que le décalque adhère bien.

Les avantages : Dans le cas de décalcomanies sur mesure, vous obtiendrez seulement une image sépia, mais cela peut donner un rendu fait-main intéressant. De plus, ces décalcomanies vous permettent davantage d’expérimentation que celles du commerce. Au départ il vous faudra acheter le papier, et faire des tests avec votre imprimante laser, mais au final cela vous coûtera moins cher.

Les décalcomanies non cuites

Si vous n’avez pas de four à céramique, vous avez une alternative intéressante : utiliser du médium acrylique pour faire adhérer vos images. Si vous faites des pièces décoratives que vous ne manipulez pas trop, comme des sculptures, la cuisson n’est pas forcément une obligation. La technique consiste à appliquer 3 à 4 couches de médium acrylique sur votre image imprimée, puis de désintégrer le papier dans l’eau pour que l’image reste sur le médium. On l’applique ensuite sur la zone de la sculpture préalablement recouverte de médium.

Les avantages : Cette technique est la moins onéreuse et la plus facile à réaliser. Elle vous permet de vous familiariser avec les décalcomanies et leur effet sur vos pièces, avant de prendre trop de risques.

 

Comment obtenir de beaux résultats en débutant ?

Les décalcomanies fonctionnent mieux sur une pièce émaillée et cuite à maturité même s’ il est possible de les appliquer avec de la pratique sur une pièce crue ou biscuitée.

Appliquer la décalcomanie sur porcelaine ou sur une surface lisse, brillante et blanche (ou d’une couleur claire) pour obtenir un beau rendu. Commencer avec ces objets permet de s’assurer que le problème éventuel ne vient pas de la glaçure, mais plutôt de la décalcomanie elle-même ou de son application. En effet certaines glaçures de couleurs ou mates peuvent interférer avec votre dessin.

Les photographies sont plus difficiles à imprimer qu’une illustration noir et blanc. Cela peut être un défi d’obtenir une photographie parfaitement nette dans certaines conditions. De préférence commencez avec des illustrations noir et blanc bien contrastées.

Si vous utilisez des décalcomanies toutes prêtes du commerce, le fabricant saura vous aiguiller pour obtenir des couleurs fidèles. Par contre le nombre de couleurs des pigments céramiques est limité donc ayez conscience que le résultat final peut varier légèrement de votre photographie originale.

 

Comment appliquer les décalcomanies sur la céramique ?

C’est sur une céramique émaillée et bien propre que vous pourrez appliquer votre décalcomanie. Voici les étapes d’application des décalques :

  • Nettoyez la céramique avec un peu d’alcool pour enlever les traces de doigt.
  • Retirez le papier protecteur qui recouvre votre décalque et coupez le morceau que vous souhaitez utiliser assez proche de l’image.
  • Faites tremper votre décalcomanie dans de l’eau tiède jusqu’à ce que le décalque se détache légèrement et puisse glisser de son support entre vos doigts.
  • Mouillez votre pot émaillé et faites glisser doucement le décalque sur sa surface. À ce stade vous pouvez facilement le repositionner, mais surtout ne le décollez pas, faites-le juste glisser pour éviter de créer une couche d’air.
  • Éliminez soigneusement les bulles d’air en poussant de l’intérieur vers l’extérieur avec votre outil. Certains utilisent des éponges, moi je préfère une estèque en silicone. À défaut prenez une spatule en caoutchouc de type ‘lèche-plat’ dans votre cuisine.
  • Essuyez en douceur votre décalque avec le même geste en utilisant un tissu non pelucheux et faites sécher.
  • Faites votre 3e cuisson à la température recommandé par le fabricant. C’est toujours important de bien ventiler le four surtout en début de cuisson.
  • Une fois que vous êtes à l’aise avec la cuisson, expérimentez jusqu’à obtenir le résultat souhaité !!

 

Comment utiliser les décalcomanies dans ses créations en céramique ?

Élaine Bradley décalcomanies

crédit photo : Élaine Bradley – elainebradleyceramicartist.com

S’inspirer d’artistes plus expérimentés

Il n’est pas toujours évident de savoir quoi faire avec des décalques quand on débute. Je me rappelle avoir testé la technique dès mes premiers pas dans le monde de la céramique. J’ai fait une jolie frise florale sur tout le rebord d’une assiette. Et mon professeur m’a dit : tu fais du Geneviève Lethu ! Ce qu’elle voulait dire c’est que c’était disons… très classique. Depuis j’ai pu constaté que la marque s’était grandement modernisée, quoi qu’il en soit le message était passé ! 😁

Voici quelques exemples d’artistes qui ont travaillé la technique avec beaucoup d’audace pour vous inspirer et sortir des sentiers battus.

Les nids d’Elaine Bradley

Elaine Bradley (voir photo ci-dessus) crée des objets en porcelaine modelés, tournés ou coulés comme ce nid. Elle y dépose des décalcomanies qu’elle imprime elle-même en jouant sur de subtiles superpositions.

site de l’artiste : elainebradleyceramicartist.com

Les poteries engagées de Justin Rothshank

Justin Rothshank décalcomanie
crédit : Justin Rothshank – instagram

Les décalques peuvent évoquer toutes sortes de sujets. Justin Rothshank a commencé à travailler avec des images de décalcomanies en céramique vers 2005 à travers une imagerie historique et contemporaine, à la fois positive et négative. Ici il présente des messages politiques sur de simples pots de faïence.

Site de l’artiste : rothshank.com

Les pots vintages de Linda Gates

Linda Gates tasse avec décalcomanie
crédit : Linda Gates – instagram

J’aime le côté rétro des petites tasses et pichets de Linda Gates. Et je trouve son idée de travailler ses poteries par facette très efficace. Un bon exemple de mise en valeur d’une technique par une solide recherche de volume. De plus elle ajoute des lavis pour donner un charmant côté vintage.

Site de l’artiste : lindagates.net

Exprimer sa créativité avec les décalques

La technique des décalcomanies est très versatile, comme avec les collages, de nombreuses options s’offrent à vous, par exemple :

  • Découper des morceaux de décalques à partir d’un motif plus complexe et les agencer à votre façon.
  • Dégrader le décalque.
  • Superposer les décalques.
  • Créer vos propres décalques à partir de vos dessins.
  • Créer une petite narration en jouant avec la forme de votre pièce.
  • Mixer les décalques avec d’autres effets de décor tel l’or, les lustres, etc…

 

Créer un produit promotionnel

o poids vert décalcomanie
Crédit : Émilie Coquil – O poids vert, produits en vrac

Si vous souhaitez réaliser des produits promotionnels pour un café ou une boutique par exemple, il vous suffit d’appliquer le logo de la marque. Dans ce cas aucune créativité n’est requise. Le plus important est que le logo soit bien visible, ni trop petit, ni trop gros. Faites des essais avec des impressions papiers sur votre support.

 

Où se fournir en décalcomanies pour céramique ?

On trouve des décalcomanies déjà imprimées dans les magasins de poterie spécialisés. Je vous invite à vous référer à mon guide gratuit pour contacter les principaux fournisseurs en céramique.

Vous pouvez acheter du papier décalcomanie vierge ici par exemple. Assurez-vous que le papier correspond à la technique et température choisie.

Finalement il est possible de commander vos propres motifs à un fournisseur spécialisé. Cela coûte plus cher, alors c’est plutôt pour des petites séries ou des pièces uniques. Mais votre pièce sera totalement originale. Voici une boutique française qui fait des projets personnalisés : photoceramique-concept.com. À votre tour, n’hésitez pas à me partager vos trouvailles !

À vous maintenant de vous lancer ! Si le sujet vous intéresse pour une future formation, indiquez-le moi en commentaire. D’ici là n’hésitez pas à me faire part de vos expérimentations de décors !

crédit image d’entête : Justin Rothshank

Partager l'article
  •  
    12
    Partages
  •  
  • 12
  •  

5 Comments

  • Pinard

    Un grand Merci pour cet exposé sur la décalque sur argile. J’ai à ce sujet une petite question . Je viens de recevoir le papier à décalque acheté sur Amazon. Sur paquet la cuisson est indiqué à four traditionnel 110 C pour la température. Est il possible je les cuire à 950 c pour obtenir la fusion entre mon décalque et l’email de ma poterie. Merci par avance pour votre réponse

    • Émilie C.

      Bonjour France. Pour que l’encre fonctionne et résiste à haute température, il faut qu’elle vienne d’une imprimante laser, car elle contient de l’oxyde de fer. Si c’est une cuisson four traditionnel, ça doit être pour une jet d’encre et ça risque de s’effacer à plus haute température.

  • Buchmann

    Merci pour cette information, je suis céramiste et je n’ai jamais testé cette technique. Je pense que je vais chercher rapidement une imprimante laser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *