règle de mesure du taux de retrait de l'argile
Débutants,  Outils et matériaux,  techniques

Calculer le taux de retrait de l’argile

La terre d’argile est une matière organique extraordinaire qui se modifie constamment ! C’est un des grands plaisirs de travailler l’argile pour un débutant en céramique, comme pour une personne plus expérimentée. Pourtant, il est important de bien connaitre son argile pour prédire la façon dont elle va réagir aux manipulations. Connaitre le processus de rétractation dû au séchage de l’argile peut nous éviter de recommencer un projet à zéro ! Pour cela nous allons calculer le taux de retrait de l’argile. Finalement nous verrons comment mesurer et prédire les dimensions finales avec un outil essentiel et facile d’accès : la règle magique.

Taux de retrait de la terre : définition

Il faut savoir que la pièce que l’on va façonner ou tourner va sécher puis subir deux cuissons.  Durant ce processus, elle va réduire de taille et de masse. On va donc devoir produire une pièce plus grande que la taille finale désirée.

Cette réduction de taille s’appelle le retrait de l’argile. Ce retrait est dû à une évaporation de l’eau qui est contenue dans l’argile. Cette évaporation se fait progressivement : durant le séchage de la pièce à l’air libre, mais aussi durant les cuissons successives.

Il existe donc un pourcentage de retrait systématique de la terre, aussi appelé taux de rétractation, qu’il est possible de calculer. Ce pourcentage de retrait va varier selon le type d’argile utilisé, le plus couramment entre 8 et 14%. Les débutants ne reconnaissent pas leurs pièces après cuisson !! 😯

Calculer le taux de retrait de l’argile : à quoi ça sert ?

C’est bien important de connaître le taux de retrait d’une argile tout simplement pour savoir à quoi va ressembler notre pièce finale ! Pourquoi on souhaite savoir cela ? Hé bien pour de nombreuses raisons, en voici quelques unes :

Tourner une assiette : on veut peut-être obtenir un diamètre standard sur le marché.
Façonner une tasse : on calcule la hauteur idéale pour une anse confortable pour la main, ou un volume de liquide nécessaire.
Créer un bijou en céramique ou une lampe en argile : on veut prévoir si un trou fait dans l’argile est suffisamment large pour passer un fil.
Tourner un couvercle pour une casserole qui existe déjà.
Reproduire une pièce qu’on a déjà dans nos étagères.
Agencer les éléments d’une sculpture complexe.
etc.

De nouvelles questions et envies apparaîtront à chaque projet !

La formule pour calculer le taux de retrait de l’argile

Si le fournisseur ne possède pas suffisamment d’information sur la terre que vous voulez acheter, il suffit de vérifier par vous-même. D’ailleurs le taux d’humidité pouvant varier d’un lot à l’autre, donc je vous le recommande !

Étapes à suivre pas à pas

– Faire une dalle d’argile rectangulaire aussi épaisse que la pièce que vous prévoyez de créer et d’un format d’environ 6 cm par 12 cm.
– Avec une règle régulière mesurer et tailler une ligne de 10 cm dans l’argile humide, marquez bien les extrémités, graduez au besoin.
– Si vous faites vos calculs en pouces, il faudra adapter vos mesures pour avoir un chiffre rond.
Biscuiter la plaque d’argile.
Mesurer à nouveau la longueur de la ligne avec une règle standard.
Utiliser la formule suivante : S = (1-F / M) x100

 S = pourcentage de retrait / M = longueur de la ligne dans la dalle d’argile humide d’origine / F = longueur de ligne dans la dalle d’argile finie.

– Faire cuire la plaque d’argile jusqu’à maturité et répéter les 2 étapes précédentes.

Comme cela vous déterminez le taux de retrait de l’argile à toutes les étapes principales du processus : humide à biscuit, humide à pièce finale.

Trucs et astuces

Pensez à écrire sur votre test quel est le type de terre et la température de cuisson (ou le cône en Amérique du Nord), surtout si vous utilisez plusieurs argiles.

Vous avez une argile sans cuisson ? Cela vous sera utile de calculer le taux de retrait de l’argile humide à l’argile sèche ! Je ne garantis pas la précision, mais j’aime bien aussi faire ce calcul car je ne façonne pas toujours mes éléments en même temps, et parfois ils ne sèchent pas à la même vitesse.

 

Un outil pour obtenir les dimensions finales facilement

Mais pour connaitre les dimensions de sa pièce finale, comment fait-on ? Si on a des parties courbes, des anses, des volumes à calculer ? Cela va demander pas mal de calcul mental ! Pas si évident ? Il existe une solution qui va faciliter le travail !

La règle magique pour ne faire aucun calcul

Vous n’êtes pas porté sur les maths ? Vous ne voulez pas perdre de temps ou risquer de vous tromper ? Sachez qu’il existe un super outil qui va grandement simplifier votre pratique, qui va vous permettre d’éviter de nombreux calculs une fois le retrait connu. Il s’agit de la règle magique !

Et la bonne nouvelle c’est que je vous l’offre dans cet article !

Inscrivez-vous ici pour lire la suite. Vous pourrez alors télécharger la règle magique et bien comprendre son utilisation. Elle vous permettra de mesurer en temps réel la dimension finale de vos poteries et céramiques !

Bravo vous accédez à du contenu exclusif des membres néo-ceramistes. Vous recevrez en parallèle un email pour obtenir mon guide gratuit pour démarrer la céramique comme un(e) pro, ainsi que des nouvelles toujours instructives.

L’outil que je vous propose s’appelle la règle magique. Elle est actuellement disponible avec 3 taux de retraits différents en cm et en pouces : 10, 12, et 14%.

Il vous suffit de la télécharger, et de l’imprimer en taille réelle en suivant bien les instructions.

Liens de téléchargement 

1 – règle en cm 10 pourcent

2 – règle en cm 12 pourcent

3 – règle en cm 14 pourcent

Comme elle est en papier je vous conseille de la recouvrir de scotch et elle durera longtemps. Le fait qu’elle soit souple a un gros avantage aussi par rapport à une règle classique, elle épouse les formes.

Si vous ne trouvez pas votre bonheur dans les taux ici présents sachez qu’une vraie règle peut s’acheter en ligne sur des sites américains ou canadiens.

Bonne pratique !

Pour aller plus loin

Peut-être voudrez-vous connaitre les dimensions standards d’une pièce tournée afin de planifier vos projets ? C’est pourquoi j’ai traduit et converti en cm dans l’article Projet de tournage : poids et dimensions les dimensions des poteries les plus communes d’après un article du site Pottery Making Illustrated. Vous connaitrez également le poids de la boule d’argile humide nécessaire pour démarrer le tournage.

Conclusion

Réaliser des pièces à la taille voulue va vous permettre d’avoir une cohérence dans votre production, de sentir que vous maîtrisez votre terre et que vous savez où vous allez. Bien sûr vous pouvez aimer suivre votre intuition et ne produire que des pièces uniques aux formes organiques. Mais même dans ce cas, il arrivera toujours un moment où calculer le taux de retrait de l’argile vous sera utile. Alors n’attendez pas le dernier moment pour faire des tests avec votre argile !!

 

Partager l'article
  •  
    565
    Partages
  •  
  • 565
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *