Oeuvres disponibles

Vous souhaitez vous procurer une lithographie sur porcelaine pour Noël ? C’est le moment de passer commande !

Voici la liste et la galerie des oeuvres disponibles, encadrées, prêtes à accrocher au mur. 

Oeuvres uniques à partir de 300$ +tx. Paiement échelonné possible.

Écrivez-moi avec le formulaire ci-dessous (ou à contact@emiliecoquil.com) pour toute informations complémentaires ou pour une commande personnalisée. 

22 x 26 cm
  • Orchidée noire
  • L’arc en ciel
  • Le choix
  • Au lac titi caca
  • Au numéro 5
  • Boite postale
  • Après l’expo
  • Gruppo Scout
  • Orchidée papillon bleu
  • Orchidée noire
  • Les oiseaux de Paracas
  • Femme au métier à tisser
  • Jeux de mots
  • Où es-tu Saint-Henri ?
    18 x 35 cm
    • Triptyque nature II
    • Triptyque Terre et mer
    30 x 35 cm
    • Au goût d’antan
    • Ariège
    • Abandon intérieur
    • Rendez-vous manqué
    35 x 40 cm
    • Le son de l’eau
    • Le Spleen

Émilie Coquil est une céramiste française basée à Montréal. Elle travaille à partir de la porcelaine et de ses photographies pour créer des œuvres murales originales en céramique. Elle se concentre sur le procédé d’impression artistique de la lithographie qu’elle a adapté à l’argile.

Après une maîtrise de l’Ecole Supérieure des Arts et Industries Graphiques à Paris, elle débute une carrière en graphisme. Puis  étudie la céramique à l’université Concordia et à l’école Bonsecours à Montréal.

Dans sa pratique, elle réaffirme la nécessité d’une expérience tactile et poétique du regard. Son sujet préféré s’appelle ukiyo * dans la tradition bouddhiste : l’aspect évanescent, changeant et éphémère de la vie.

Son travail a été présenté au Musée des beaux-arts de Montréal et à divers événements au Canada, en Angleterre et en France.

Elle a obtenu le prix Artxterra de l’entrepreneur de l’année 2021 ainsi que le prix d’excellence en céramique du Toronto Outdoor Art Fair 60e édition.

Instagram, Facebook.

Je transforme mes photographies numériques en images gravées sur l’argile.  Pour cela j’utilise un procédé d’impression unique inspiré de la lithographie. Dans l’esprit du mouvement pictorialiste, j’utilise des interventions manuelles au stade de l’impression pour transformer la photographie en une œuvre d’art unique et raconter une nouvelle histoire.

Je prends des photos partout où je vais, dans les rues du Pérou, de la France, de l’Angleterre, du Danemark, du Canada, de la Russie, de la Hongrie, du Portugal, de l’Inde… et bien sûr actuellement dans ma ville Montréal.

Mais le lieu en lui-même n’est pas le sujet principal de mon travail. Je suis à la recherche d’un instant poétique et éphémère, emprunt des marques de la vie, loin de toute perfection. C’est dans cet espace que j’y trouve la beauté, ce qui nous rend humains.

Vos commentaires ou questions sont bienvenues.

* indique un champ requis
Décrivez-moi votre situation.