Outils et matériaux

Interview : Sarah et le blog du bol

Aujourd’hui je laisse la parole à Sarah, potière, qui a crée le blog du bol dans lequel elle partage ses découvertes dans la pratique du tournage avec passion.

La poterie au tour et le modelage sont 2 univers très distincts de la poterie.

Le tournage est plus physique et demande plus de concentration. Mais le contact avec la terre te procureras des sensations incomparables.

Le modelage est beaucoup plus doux. Il laisse le temps d’appréhender la pièce au fur et à mesure qu’elle prend forme.

Mon cœur penche pour le tournage! 😍 Si tu sens que le tien est prêt à faire de même, lis cet article! Je vais te confier quelques clés pour débuter la poterie au tour.

Le choix du tour de potier

Choisir son tour est un vrai casse tête. 🤔 Tu as de nombreux modèles sur le marché et des différences de prix non négligeables. On peut en perdre facilement son latin! Pour y voir plus clair, nous avons réalisé le Guide du tour de potier. En France, la marque la plus répandue sur le marché est Shimpo. C’est une marque japonaise qui propose des tours réellement fiables mais onéreux. Tu trouveras aussi des tours sur Amazon, à des tarifs nettement plus concurrentiels, mais ils valent leur prix…

  • Les critères pour choisir ton tour

Voici les principaux critères pour t’aider à choisir dans cette multitude d’offres.

Si on devait ne garder que l’essentiel, intéresse toi avant tout à ces trois critères :

  • La puissance électrique

Plus un tour est puissant, plus tu pourras tourner de grandes quantités de terre sans qu’il ralentisse. Sur de petites masses de terre, pas besoin de beaucoup de puissance. Par contre, si tu veux tourner des balles de 1 kg ou plus, le manque de puissance deviendra un problème.

  • Le bruit

Plus un tour est silencieux, plus il est cher. C’est à toi de voir si tu veux te payer le luxe du silence.

  • La pédale

Sur les tours de potier, Il existe 2 types de pédale: pédale fixe ou pédale mobile.

La pédale fixe est fixée directement sur le tour. La pédale mobile est séparée du tour par un fil.

Si tu es petit, ta position sera correcte avec les 2 types de pédale. Par contre, si tu es grand, il vaut mieux avoir une pédale mobile pour bien positionner tes jambes.

  • Quel budget dois-tu prévoir?

Pour un tour de potier de qualité, il faut compter au minimum 800€. Concernant les tours de potiers discount à 250€, je ne peux pas te les conseiller. Les avis sont tellement disparates! Certains reçoivent des machines correctes, d’autres des modèles fragiles et quelques uns ne reçoivent jamais leur commande.

Si tu n’as pas le budget pour acheter un tour, tu peux t’orienter vers la location d’un tour de potier pendant quelques mois. Il faut compter environ 50€ / mois. Une solution qui te permettra de tester ton assiduité, ton plaisir à tourner et les contraintes du ménage 😉 avant de dépenser une fortune! Si tu es intéressé, visite le site le-bol.fr.

  • Mon conseil pour les débutants

Pour un débutant, il est judicieux de partir sur un RK55 de Shimpo qui est à 850€. Ce tour permet de tourner au maximum 10kg de terre ce qui est largement suffisant pour la plupart des potiers amateurs. Et si cette activité ne te plaît plus, tu pourras le revendre facilement car il y a très peu de décote sur ces modèles.

Le choix de la terre pour un débutant

Toutes les terres qui se tournent peuvent se modeler, mais l’inverse n’est pas vrai!

Pour bien choisir ta terre de tournage, prête attention à ces points :

  • Évite la terre chamottée :

La chamotte est une terre déjà cuite qui est ajoutée à l’argile de poterie pour donner de la solidité et du relief à tes pièces. En modelage, tu peux l’utiliser sans soucis: petite, moyenne ou grosse chamotte. En tournage, la chamotte est déconseillée car elle te gommera la peau! Seule exception: la chamotte extra fine.

  • Évite la porcelaine :

Pour débuter la poterie au tour, je te déconseille la porcelaine. Elle est très plastique, difficile à tourner et chère. Fais tes armes avec de la faïence ou du grès, tu passeras à la porcelaine avec l’expérience.

  • Utilise la terre de tournage :

Certaines terres sont libellées “Terre de tournage”. Si tu achètes de la terre de tournage, tu es sûr d’avoir une terre sans chamotte et assez plastique.

Comment débuter la poterie au tour?

  • Les cours de poterie :

Les cours sont une solution idéale si tu aimes avoir une activité de loisir hebdomadaire. Les cours de tournage sont plus rares que les cours de modelage, car ils nécessitent un gros investissement pour le céramiste.

  • Les stages de poterie :

Si tu n’as pas un emploi du temps très organisé et que tu aimes t’imprégner de l’univers de la terre, les stages sont faits pour toi! Passer plusieurs jours à tourner te permettra de progresser très vite. Tu apprendras toutes les étapes de la réalisation d’une pièce lors du stage, contrairement aux cours où tu devras les décortiquer semaine après semaine.

  • En autonomie :

Si tu veux apprendre en autonomie, je te laisse consulter l’article d’Émilie : Apprendre l’art de la céramique : 5 moyens de débuter. Il reprend tous les liens pour trouver des infos sur la poterie sur Internet.

Que peut-on réaliser avec un tour de potier?

Une réponse simple serait : tout ce qui est rond! Pour les formes rectangulaires, il faut utiliser le modelage.

Avant de penser aux formes, il faudra franchir la première étape dans l’apprentissage du tournage, la plus ingrate, qui est le centrage! Et si tu ne maîtrises pas cette étape, tu ne pourras pas passer aux suivantes.

Une fois le centrage maîtrisé, tu apprendras à développer 3 familles de forme.

Helen Carnac
Instagram : @helencarnac
jars ceramistes
Instagram : @jars.ceramistes

Le bol

Nous débutons souvent le tournage par cette forme car elle est la plus facile à appréhender. En effet, la terre tournée a une tendance naturelle à s’ouvrir. La forme “bol” permet de créer des récipients pratiques et utiles au quotidien. La caractéristique du bol est d’avoir un fond creux.

Quelques déclinaisons du bol: le saladier, la tasse à café, la bonbonnière,…

Le cylindre

Le cylindre est la forme de base en tournage. Elle donne accès à toutes les formes verticales. La maîtrise du cylindre te fera réellement progresser en tournage car il faut enchaîner les étapes sans les oublier, et de manière précise.

Si tu regardes autour de toi, c’est une forme que nous retrouvons souvent dans notre quotidien.

Quelques déclinaisons du cylindre: le corps de théière, le vase conique, le mug, la bouteille,…

 

Julia Paul Pottery
Instagram : @julia_paul_pottery
Jana Kilarsen
Instagram : @janakilarsen

 

 

 

 

 

 

 

L’assiette

L’assiette est l’élément central de l’art de la table. Les étapes de création de cette forme sont très différentes et il faudra utiliser un rondeau pour sortir la pièce de la girelle. Je trouve cette forme très agréable à tourner. Il vaut mieux utiliser une terre assez souple.

Quelques déclinaisons de l’assiette : l’assiette plate, l’assiette creuse, le dessous de plat, le plat à tarte,…

Comme tu peux le voir, le tournage donne accès à tout un panel d’objets du quotidien. Créer des objets à ton goût sans avoir à les acheter est un réel plaisir qui forme un premier pas vers la slow consommation. J’espère t’avoir donné l’envie de te lancer dans le tournage. Je te souhaite de belles créations!

Sarah

Partager l'article

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *